Menu Pages
Twitter
Menu Catégories

Publié par le 5 06 2013 dans Nouvelle citoyenneté | 2 commentaire(s)

A mes zamis les marketeux

A mes zamis les marketeux

Je vous reviens après quelques semaines d’absence et reçois donc volontiers votre absolution. Merci.

Nœud d'écoute | image wikipedia

Nœud d’écoute

Et si je prends ma plume aujourd’hui, légèrement vitriolée, c’est pour croiser le fer avec mes grands amis les marketeux, toutes espèces confondues.
Et oui, il faudra vous habituer à cette appellation.

Ces chers zamis, à force de tirer sur un élastique selon eux prétendument hyper-résistant, n’ont pas trouvé mieux que de briser net un modèle économique assez prometteur.

Oui, comme moi, vous êtes gavés par cette réclame, de plus en plus ciblée, de plus en plus invasive, omniprésente et qui finit par être largement contre-productive. Résultat des courses, l’internaute européen moyen utilisant un bloqueur de publicité va passer à 14% en 2014, sur une courbe largement ascendante.

Et c’est dommage. Parce qu’il est difficile, sur la toile, de travailler sur le long terme sans le soutien de sponsors et d’annonceurs. Mais certains de mes zamis n’ont pas bien compris le fonctionnement de la nouvelle donne. C’est même un dialogue de sourds, à en croire les derniers développements. Mes zamis réagissent avec des contre-mesures à l’encontre des outils de blocages. Tellement navrant.

Car la nouvelle donne, provoquée par cette nouvelle citoyenneté, parfois débordante et sur un registre parfois bien plus dramatique – n’est-il pas Monsieur (choisir votre dictateur préféré) – fait que l’internaute-citoyen ne s’en laisse plus compter. L’asservissement par les messages bruyantissimes, par la récurrence à outrance, par le ciblage indécent, bref, le lavage de cervelet à longueur de page, ça ne marche plus et ça ENERVE. Donc, mes zamis marketeux, on met votre diktat en veilleuse.

C’est clair, net, précis et cela vous redonne une belle motivation. L’arrogance, puisque l’on peut s’organiser en masse afin de s’en défendre, a du souci à se faire. Parce que 14% des 408 millions d’internautes européens dénombrés par ComScore à fin décembre 2012, ça fait tout de même 57’120’000 personnes prodigieusement agacées.

Nous attendons autre chose de votre part, mes zamis. Et c’est vrai, cela ne vous arrange pas. Mais c’est comme cela et ne changera plus. Sur les réseaux, on en parle, de vos produits, on évoque leurs limites, leurs avantages, ceux de vos concurrents, on compare, on évalue le bien fondé de leurs prix, bref, ça jase, derrière, et très vite. Cela implique de votre part de la transparence et de l’authenticité. Je comprends donc que pour certains d’entre vous cela puisse faire un peu mal. Il vaudrait donc mieux pour vous de changer de modèles et de schémas…

De grâce, mes amis, si vous voulez convaincre, allez sur le terrain, créez des relations vraies avec vos clients, engagez le dialogue, nouez des liens forts sur les réseaux sociaux. Alors votre discours, s’il sonne juste, trouvera une oreille attentive, mais cessez de nous casser les… pavillons et parlez-nous comme à des amis, ça passera mieux. Très sûrement.

Références chiffrées :

http://www.journaldunet.com/ebusiness/publicite/ad-blockers
http://www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/nombre-internautes-en-europe.shtml

2 Commentaires

  1. Cher ami « journaleux », ou comment devrais je t’appeler ? 🙂
    Comme tu le sais je suis un « marketeux », à savoir je me définis comme quelqu’un qui met en lien une demande et une offre, et malgré cela je partage ton point de vue. Comment est-ce possible?
    Le mal est dans l’excès trop d’articles superficiels gavent le lecteur, de même trop de publicités gavent le consommateur.
    Le mal est peut être encore ailleurs, le citoyen, consommateur et producteur a vu au fil des décennies se développer des modèles économiques sans en imaginer les conséquences et peut-être a-t-il été endormi par un bénéfice à court terme.
    La vraie question maintenant est: que faire? quel nouveau modèle d’échange? quels nouveaux rapports entre consommateur et producteur? que désirons nous? et surtout comment va-t-on y arriver, l’auto-organisation est-elle la solution miracle?
    En attendant le soleil est revenu, belle journée cher ami et à bientôt.

    • Cher JF. Merci de ce feed-back honnête, et tu auras certainement remarqué que je nuance mes propos en ne mettant pas tout le monde dans le même panier… Cela dit, les modèles faciles et bon marché (sic) que l’on a connu jusqu’à maintenant arrivent en bout de course. Les chiffres le démontrent avec force ! plus de 52 millions de bloqueurs de pub installés, rien qu’en Europe. A mon tour de te souhaiter – enfin – un bel été !

      Amitiés,

      ChE

Laisser un commentaire